19 septembre 2020

SYLVAIN MORELLEC

C’est avec JEAN PAUL GAULTIER que tout à commencé…

INTERVIEW SYLVAIN:

Sylvain, pourquoi le cinéma ?

Ce n’est pas le cinéma, c’est plutôt l’audiovisuel d’une manière générale ! parce que c’est sur un plateau TV que ça a commencé pour moi, dans une émission avec MAGLOIRE. Et puis MAGLOIRE nous a emmené avec lui chez CAUET, et j’ai sympathisé avec CAUET…

Et intégrant ce monde je me souviens m’être fait la réflexion suivante : « si arriver dans une loge sympa, se faire bichonner (coiffure, maquillage, etc…), faire un happening ou le show sur un plateau est un métier qui peut me faire vivre, je vais saisir toutes les opportunités »

Et c’est ce que j’ai fait : j’ai fait à peu près toutes les émissions TV : « C’EST QUOI L’AMOUR », « TELLEMENT VRAI », « MOMENT DE BONHEUR », « UNE SEMAINE POUR FAIRE LA FETE » …

Et j’ai multiplié les petits rôles dans des films. Pas suffisamment pour en vivre, mais j’avais piqué au truc….

Et puis un matin, l’assistante de JEAN PAUL GAULTIER appelle: M. GAULTIER nous avait vu la veille dans « c’est quoi l’amour », il avait adoré! et il souhaitait nous louer notre ring pour son défilé « prêt à porter »!

L’opération s’est faite, nous étions tous ravis: JEAN PAUL GAULTIER de notre ring, et nous d’avoir travaillé avec ses collaborateurs et lui, dans un lieu si prestigieux. Il est venu me voir et m’a dit: « j’ai été très sensible à votre professionnalisme, je vais faire circuler votre numéro dans mon réseaux… »

Et la, ca à été la folie! Il faut dire que son défilé (et donc notre ring…) avait fait la une de tous les journaux TV (tf1, france2, etc…) et le téléphone c’est mis à sonner, sonner…

Et ceci nous à aussi beaucoup rapproché de l’audiovisuel puisque nous nous sommes mis à louer notre (et puis ensuite « nos ») ring (s) quasi exclusivement pour des tournages (cinéma, pub, clip, etc…): clip PATRICIA KAAS, clip JOACHIM GARRAUD, film KO, clip KERY JAMES, film « JIMMY RIVIERE », message « PASTEURDON », etc…

Tout ceci associé à mes qualités entrepreneuriales, j’ai monté une équipe (technique et interprétation), créé un plateau de tournage, écrit, produit et réalisé plusieurs courts métrages, et crée une société de production nommé CINEPROD dont la première œuvre produite sera la série « JACKSON » avec ma fidèle collaboratrice JADE BLANCHER, une série fiction drame/action (format 52’’) que nous avons co-écrit.

Le projet plait, nous devrions enfin commencer le tournage prochainement !

Et plusieurs autres projets attendent derrière, puisque nous ne cessons d’écrire, JADE et moi, et apparemment nous avons de bonnes idées…